Le calorifugeage - tuyaux sous sols

Peut-on calorifuger ses tuyaux soi-même

Le calorifugeage consiste à isoler les différentes tuyauteries de la maison (qu’il s’agisse des tuyaux d’eau ou de chauffage), afin d’en limiter les déperditions, et donc à terme permettre d’éviter une surconsommation énergétique. Pour cela, on utilise, la plupart du temps, des tubes isolants en mousse, appelés également manchon d’isolation.

A quoi veiller avant de calorifuger soi-même ses tuyaux ?

Si le calorifugeage des tuyaux n’est pas particulièrement difficile, il n’en demeure pas moins que la vérification de l’installation par un professionnel est primordiale, afin de garantir que les tuyaux à isoler ne soient pas sujets à un dysfonctionnement ou une fuite. En effet, les tuyaux calorifugés ne permettent plus cette vérification.
Ce n’est qu’une fois qu’un professionnel aura garanti la faisabilité des travaux d’isolation que vous pourrez vous lancer, en respectant toutefois les précautions d’usage : toujours couper l’installation durant les travaux, porter des gants isolants (surtout pour les tuyaux de chauffage), et prenez bien vos mesures de tuyauterie avant de prédécouper vos manchons d’isolation à la bonne longueur.
Les manchons d’isolation peuvent, selon les modèles, être déjà pré-fendus ou directement clipsables, afin d’en faciliter la pose.
Si ce n’est pas le cas, le ruban adhésif servant à refermer le manchon devra, lui aussi, être isolant (ou hydrofuge le cas échéant).

Comment procéder en cas de forme irrégulière de la tuyauterie?

Les tuyauteries, quelles qu’elles soient, sont rarement entièrement droites, avec beaucoup de coudes et de divisions (on parle alors de raccord en « T »). L’intérêt du calorifugeage étant d’isoler intégralement un système, sans rupture, sachez que les manchons d’isolation existent en différentes formes.
Ils peuvent également être souples, ce qui leur permet de s’adapter automatiquement sur les installations plus biscornues.
Que le calorifugeage soit effectué sur une installation droite ou irrégulière, veuillez prendre en compte qu’il est recommandé de patienter au moins 36 heures avant le rallumage et l’utilisation de la tuyauterie qui viendrait d’être isolée.

Les foyers les plus modestes peuvent bénéficier de prises en charge

Outre les spécificités techniques à connaître lorsque l’on souhaite isoler soi-même ses tuyaux; le coût total des travaux n’est malheureusement pas à portée de tous.
Toutefois, dans une démarche globale d’amélioration de l’habitat et d’économie d’énergie; le gouvernement a décidé de mettre en place un financement total ou partiel du calorifugeage des tuyaux de l’habitation; pour les foyers les plus modestes sous conditions d’éligibilité.
Pour plus d’informations (éligibilité, mise en place…), vous pouvez visiter le site https://www.moncalorifugeagegratuit.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *