boite-de-jonction

Une boite de jonction est-elle indispensable sur une installation électrique ?

Utilisée pour connecter les fils, la boite de dérivation ou de jonction est un petit élément qui facilite grandement la conception des circuits électriques. Bien que la norme ne l’exige pas, cet élément très pratique reste nécessaire sur la plupart des circuits.

Dans quel cas la boite de jonction est nécessaire ?

Une boite de jonction ou de dérivation est un boitier utilisé pour regrouper les connexions de fils sur un circuit électrique. Autrement dit, c’est un élément servant à relier les fils électriques partant du tableau électrique aux appareils à alimenter. La norme NF C15 100 n’exige pas explicitement cet élément sur les circuits électriques. Toutefois, ce boitier de connexion est nécessaire lorsqu’il n’est pas possible de réaliser directement des câblages du tableau principal à l’appareil à alimenter.

La boite de dérivation est donc un élément qui facilite et sécurise grandement la connexion des fils sur différents circuits électriques. Ce boitier est notamment nécessaire lorsque les câbles utilisés sont en longueurs insuffisants ou ne sont pas suffisants. Aussi, grâce à la boite de jonction, des fils supplémentaires peuvent facilement être intégrés à un circuit existant sans avoir à les raccorder au tableau électrique. Pour toutes ces raisons, ce boitier pourrait être nécessaire sur les circuits selon le besoin des installations électriques.

Comment installer ce boitier ?

La boite de jonction nécessaire sera différente selon la particularité de l’utilisation et l’emplacement choisi. Mais que ce soit un modèle à encastrer, apparent, à poser en comble, étanche ou en saillie, les travaux de pose est généralement le même. Pour maîtriser la bonne méthode de pose, consultez ce site.

  • L’emplacement

Le boitier doit être installé dans un endroit accessible tout en respectant les règles d’emplacement déterminées par la norme NF C15 100. En pratique, l’électricien qualifié recommande son installation au plus près des équipements à alimenter. Une fois l’emplacement déterminé, il faut couper le courant avant de procéder à la pose du boitier.

  • Le câblage

Il faut réaliser le circuit en partant du tableau électrique à la boite de jonction. L’idéal est de concevoir un circuit apparent avec un boitier apparent. Lorsque le circuit est encastré, le boitier devra également être encastré.

  • La pose du boitier

Le boitier devra être installé à l’emplacement prévu avant d’être fixé. Ensuite, il faut intégrer les fils avant que le boitier soit scellé à l’aide d’un plâtre.

  • Le raccordement des fils

Les fils devront être dénudés suffisamment pour faciliter leur raccordement. Ensuite, le fil neutre, phase et terre seront connecté à l’aide d’un connecteur wago.

Avant de couvrir le boitier, il faut au préalable rétablir le courant et tester le circuit s’il fonctionne correctement. C’est seulement après ce test que le couvercle du boitier pourra être installé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *